Finance, cash, digitalisation, cybersécurité, pourquoi s’appuyer sur le manager de transition ?

De nombreuses études récentes s’accordent sur un même diagnostic : la gestion de la trésorerie, la transformation digitale ou encore la cybersécurité figurent parmi les priorités post Covid des DAF. Ainsi, selon une étude de PwC France et de la DFCG *, la gestion du cash est devenue la deuxième priorité des directions financières cette année, 78% d’entre elles envisagent d’investir dans la digitalisation de la fonction Finance et 84% des entreprises se déclarent exposées à un risque de cyberattaque (1).

Si les TPE et les PME sont concernées de façon cruciale à mesure que les différentes aides accordées durant la crise commenceront à se tarir, les grandes entreprises aussi doivent désormais accélérer leur transformation.  Les directions financières sont-elles préparées et équipées pour engager de tels chantiers d’optimisation et de transformation qui exigent expérience, expertise et capacité d’innovation ? C’est là que le manager de transition, tel qu’IMfinity le conçoit, peut se révéler un atout alliant performance, réactivité et souplesse pour les entreprises.

Atout expertise et performance

Expert de la fonction Finance et immédiatement opérationnel, le manager de transition apporte l’expérience et la connaissance nécessaires à une mise en action extrêmement rapide des chantiers à mener. Déjà confronté à des situations complexes ou d’urgence par la diversité des missions qu’il a conduites et des postes qu’il a occupés, il dispose de toutes les compétences pour porter un diagnostic fin et rapide sur les finances de l’organisation afin d’identifier les adaptations pertinentes, prendre les mesures idoines, mettre en place les outils pour piloter la performance, optimiser la gestion de la trésorerie, et faire évoluer la stratégie de développement ou d’économies.

Ce dernier est ainsi en capacité de piloter les flux d’exploitation, de financement et d’investissement, d’analyser la capacité d’autofinancement… Véritable business Partner de l’entreprise, il construit aussi le Business plan et le plan de financement prévisionnel, est en mesure de lever de la dette ou encore de monter un pool bancaire le cas échéant pour répondre aux enjeux de l’entreprise.

Acteur de la digitalisation et de la cybersécurisation

IMfinity portant une attention particulière à l’innovation dans la sélection du manager de transition, l’intervenant choisi est acculturé aux nouvelles technologies. Ainsi, il participe à la digitalisation de l’entreprise, accompagnant le déploiement d’outils de Business intelligence (reporting, visualisation) voire d’Intelligence artificielle dans la fonction Finance. Très vigilant quant à la fiabilité, à la sécurité et à l’intégrité des données (des points de faiblesse identifié par les DAF durant la crise **), il prend également en compte dans son action, les questions de cybersécurité.

Le manager de transition, selon IMfinity est donc un levier stratégique que peut actionner l’entreprise en apportant à sa fonction Finance dans la période clé post Covid, une forte expertise pour une transformation performante et innovante, ceci, rappelons-le, sans engagement.

Finance, cash, digitalisation, cybersécurité ⇒ Manager de Transition

Innovation, expertise et performance les atouts du manager de transition,
au service des nouveaux enjeux des directions financières.

Auteur : Laurent Malbois
Directeur Associé du département Finance.

Rédaction sous la supervision de Francis Fernandez-Mouron.

* Priorités 2021 du Directeur Financier – 9e édition – PwC France et DFCG : https://lc.cx/VFRSip

**49 % des directeurs financiers affirment que la principale problématique rencontrée par leur organisation au cours des douze derniers mois a été leur incapacité à s’appuyer sur des données précises (..). Enquête Workday relayée par Datacenter magazine- 13 août 2021 : https://lc.cx/VFRSip