Garantir, développer, évaluer la performance du management de transition : notre mission

Comment évaluer la performance du management de transition ? De la valeur ajoutée de l'EMT au rôle du client en passant par l'apport du manager de transition, découvrez l'analyse de Francis Fernandez-Mouron, spécialiste du management de transition et Directeur exécutif d'IMfinity, cabinet de management de transition européen.

La performance du management de transition met en jeu de nombreux facteurs et acteurs, par où commencer ?

Francis Fernandez-Mouron : « Par l’EMT, l’Entreprise de Management de Transition. Notre métier existe depuis une trentaine d’années en France et beaucoup d’approches très différentes les unes des autres coexistent. Je considère que la qualité du service dispensé par l’EMT est la condition première de la performance des missions. Elle est indispensable à la création de valeur ajoutée et à la satisfaction des clients qui en résulte. 

Chez IMfinity, nous déployons pour nos clients un service complet de développement de la performance du management de transition autour de valeurs, qui va bien au-delà de la simple présentation de profils. Il repose sur un processus de sélection de nos intervenants très rigoureux et un accompagnement personnalisé durant leur mission. Notre équipe est le garant de cette valeur ajoutée. Elle est composée de professionnels de haut niveau ayant une expérience dans l’entreprise et en MT.  »

« Le management de transition pour IMfinity est résolument un apport de performance pour le client et n'est pas une simple prestation transitoire ou d'attente. »

Quels aspects privilégiez-vous à l'étape de la sélection du manager de transition ?

« Nos directeurs associés savent déceler les qualités d’un intervenant au-delà des informations relatives à ses compétences, à son parcours professionnel et à son expérience en MT. Quelle est sa personnalité, quel est son style de management et de leadership, quelles sont ses aptitudes d’écoute et de communication (savoir expliciter, répondre, interagir), quelle est sa faculté d’analyse et de synthèse, quelle est sa capacité à recevoir la contradiction, la critique, suscite-t-il la confiance ? 

Cette appréciation tirée d’un entretien en profondeur permet d’identifier les missions, les environnements et les cultures d’entreprise qui vont lui correspondre. Et comme je le précisais, nos directeurs associés sont issus des métiers de nos clients et connaissent déjà en profondeur leur activité, leur culture, leur modèle économique. Un échange avec l’entreprise apporte une appréhension de son organisation managériale et de sa stratégie avant de définir les objectifs précis de la mission. Alors il est possible de décider du choix de l’intervenant. Un chiffre illustre ce processus exigeant : seul 1 candidat sur 3 rejoint notre vivier d’intervenants. »

Les missions sont limitées dans le temps. Comment l'intervenant peut-il être performant dès les jours suivant son arrivée ?

« Nos intervenants sont des professionnels de haut niveau. Dès leur entrée dans l’entreprise, ils peuvent conduire avec le recul nécessaire, un rapport d’étonnement de qualité. Exempts de tout historique et de tout a priori, ils ont la capacité de s’interroger sans limite, d’identifier des pistes d’amélioration, de proposer très vite un plan d’action orienté performance répondant aux objectifs de l’entreprise

De plus, chez IMfinity, nous mettons à leur disposition un large panel d’outils technologiques et nos réseaux de professionnels partenaires, à la qualité et au sérieux éprouvés. Ils peuvent les mobiliser à tout moment chez le client»

Et comment assurer l'efficacité du manager de transition jusqu'au terme de la mission ?

« Notre approche chez IMfinity est tripartite. Dès l’établissement de la feuille de route en amont, elle inclut le client, le manager de transition et le directeur associé. Durant la mission le directeur associé reste actif et disponible. Un suivi régulier, véritable “monitoring” de la performance de la mission de management de transition est effectué avec son concours. Plus encore, expert lui-même du secteur d’activité du client, il apporte un regard extérieur qualifié sur la mission tant au manager de transition qu’au client. Il peut ainsi aider à identifier des risques, à mesurer des enjeux ou tout simplement partager sa propre expérience. 

Attention, le manager de transition est le maître à bord de la mission et pilote lui-même sa performance. En accord avec la direction de l’entreprise, il met en œuvre le plan d’action, décide de toute rectification de trajectoire voire d’une révision d’objectifs. Mais cet échange entre pairs, possible en permanence, lui permet de garder le recul et la hauteur de vue nécessaires à une action efficace. 

Le management de transition pour IMfinity est résolument un apport de performance pour le client et n’est pas une simple prestation transitoire ou d’attente. »

« Enfin, n'oublions pas qu'une fois sa mission terminée,
l'intervenant doit s'assurer de la continuité des actions engagées. »

Vous évoquiez une approche tripartite. Quel est le rôle de l'entreprise cliente ?

« Une mission performante exige l’implication du client. En amont, nous définissons ensemble avec le manager de transition les objectifs et la feuille de route. Et dès le démarrage de la mission, le client doit s‘assurer du bon accueil de l’intervenant, de l’information des équipes de son arrivée et de son rôle, de la transmission des dossiers et de la documentation utile. Il doit faciliter son intégration, lui communiquer l’organisation interne, le guider sur les usages… 

En effet, le manager de transition se distingue de prestataires externes car il rejoint pleinement l’entreprise, se met au service de ses objectifs, s’immerge dans l’activité et les équipes. J’ajoute sur ce point qu’il respecte une absolue confidentialité avant, pendant et après la mission. Cela fait partie de notre éthique.  »

IMfinity propose du coaching et des formations en langues. S'agit-il là aussi d'améliorer la performance ?

« Les entreprises évoluent, la digitalisation se déploie partout, les organisations managériales se transforment, les marchés sont internationaux. Il est nécessaire de donner des clés à nos intervenantet de renforcer leurs soft skills pour garder leur adaptabilité à de nouveaux fonctionnements hiérarchiques ou à des environnements multiculturels. Les formations en langues proposées sont notamment spécialisées en anglais professionnel et appliquées à nos métiers. Nos sessions de coaching sont adaptées aux spécificités du management de transition, à la posture d’humilité, d’empathie et d’efficacité qui s’impose. Elles explorent par exemple l’intelligence émotionnelle ou situationnelleNous avons d’ailleurs créé un parcours spécifique sur l’amélioration de la performancePour atteindre ce résultat et faire la différence, IMfinity a internalisé deux directrices associées, coachs certifiées. 

Les modèles culturels et managériaux existant en entreprises étant de plus en plus variés, nous considérons chez IMfinity que ces formations contribuent effectivement à la performance de nos managers de transition. »

À l'issue d'une mission, quel bilan de performance faites-vous?

« Le premier point est l’atteinte des objectifs prévus dans la feuille de route. Mais le suivi donne beaucoup d’informations et nous effectuons systématiquement un retour d’expérience sur la mission. Comment s’est-elle déroulée ? Quelles ont été les difficultés rencontrées ? Comment ont-elles été levées ?  Des ajustements dans la feuille de route ou des objectifs ont-ils été nécessaires ?  
Nous regardons aussi les apports supplémentaires qui ont été nécessaires en termes d’améliorations pour l’entreprise (apport d’outils ou de méthodes…). L’engagement et la satisfaction de l’intervenant sont également appréciés.

Enfin, n’oublions pas qu’une fois sa mission terminée, l’intervenant doit s’assurer de la continuité des actions engagées. Pour le dire simplement, il lui faut “rendre les clés” en veillant à la reprise effective et efficace par les équipes et le manager qui vont prendre la suite. La qualité de ce passage de témoin fait partie du bilan de performance.      

Néanmoins, 2 critères sont pour moi les plus essentiels : 

● Dans le cas d’une première mission, l’entreprise a-t-elle été convaincue par le management de transition. 

● Et enfin le plus important, la satisfaction du client. »

Francis Fernandez-Mouron

« Le management de transition pour IMfinity est résolument un apport de performance pour le client et n'est pas une prestation transitoire ou d'attente. »

Auteur : Francis Fernandez-Mouron
Directeur Exécutif de IMfinity.